Acheter un Cheval Miniature Américain

Conseils & Vérifications à faire avant de s’engager préconisés par l'AMHA.

Vous pouvez retrouver tous ces conseils sur le site de l'AMHA : www.amha.org

Acheteurs attention !

 

Ces mots doivent semer la peur dans le cœur de chaque nouveau propriétaire de Cheval Miniature , parce que malheureusement notre marché aux chevaux miniatures est très similaire au marché de la voiture d'occasion. Sur ce marché, un nouvel éleveur naît toutes les 15 minutes (dans le monde) ! Il y a beaucoup de propriétaires de chevaux sans scrupule qui ne demandent qu'à se jeter sur les personnes aimant les chevaux pour les escroquer. Ils vendent des chevaux en promettant qu’ils sont éligibles à l'inscription AMHA alors que ce n’est pas du tout la vérité.

 

"Cela nous désole d'entendre la déception d’un propriétaire de poulain quand nous avons à lui dire que nous n'avons aucune trace d'un  poulain de ce nom, et que nous ne disposons pas de poulains à naître cette année par telle jument ou saillie par tel étalon".
Pam Pruitt (Superviseur de l’AMHA – USA) explique : "Habituellement, c'est l'effet domino, le vendeur multiplie les saillies de ses juments par un de ses étalons, puis soit il "oublie" de déposer les déclarations de saillies de l'étalon ou soit il ne veut pas payer les pénalités de retard." Et alors la situation s'aggrave…


Au moment où le poulain naît, s’il n'existe aucune trace de la déclaration de saillie par l’éleveur à l’AMHA, il est plus que probable qu’il y aura d'autres problèmes par la suite. Deux choses à demander pour éliminer facilement les problèmes : le certificat de saillie de l’étalon et les tests ADN du père et de la mère. Les éleveurs doivent être en possession de ces informations s’ils produisent des poulains.

Ajoutez à cela la possibilité que le père et la mère peuvent aussi être âgés de plus de 3 ans, alors ils doivent détenir un statut permanent. Si cela est une source de confusion pour un éleveur qui élève des minis depuis un certain temps, vous pouvez imaginer la frustration du nouveau propriétaire du poulain !

 
Qu'est-ce qu'un "Débutant" peut faire pour éviter d'être "berné" ? Lorsque vous achetez un cheval déjà inscrit, voici ce que vous devez avoir lorsque vous êtes sur le point de signer :

 

Pour l’achat d’un poulain ou d’un jeune cheval de moins de 3 ans (étalon n’ayant pas saillie et jument vide) :

  • Vérifier le n° AMHA du certificat d’enregistrement temporaire auprès du studbook AMHA

  • Vérifier que le nom du propriétaire indiqué au verso du certificat est bien la personne qui vous vend le cheval

  • Vérifier la taille du cheval en procédant à une mesure en présence des 2 parties.

 

Pour l’achat d’un étalon de plus de 3 ans :

  • Vérifier le n° AMHA du certificat d’enregistrement permanent auprès du studbook AMHA

  • Vérifier que le nom du propriétaire indiqué au verso du certificat est bien la personne qui vous vend le cheval

  • Demander les rapports de saillies déclarées pour l’année en cours

  • Vérifier la taille du cheval en procédant à une mesure en présence des 2 parties

 

Pour l’achat d’une jument pleine de plus de 3 ans :

  • Vérifier le n° AMHA du certificat d’enregistrement permanent auprès du studbook AMHA

  • Vérifier que le nom du propriétaire indiqué au verso du certificat est bien la personne qui vous vend le cheval

  • Demander le rapport de saillie déclarée par le propriétaire de l’étalon pour l’année concernée

  • Vérifier la taille du cheval en procédant à une mesure en présence des 2 parties


Vous pouvez voir en regardant un certificat d'enregistrement original si votre cheval est enregistré en permanent ou non. Si le certificat est blanc, c’est un certificat temporaire et le cheval n'a pas été enregistré en permanent. Si le certificat est brun, le cheval a été enregistré en permanent.

 

Que signifie un certificat bleu ? Certains de nos chevaux sont de parents qualifiés. Cela signifie que le père, la mère et son poulain ont été tous les trois soumis aux tests ADN et les crins du poulain ont été comparés à ceux du père et de la mère en laboratoire Voila ! La filiation sur le poulain est prouvée, et un certificat bleu est émis. C'est le document le plus précieux aujourd’hui. Vous savez que le cheval que vous achetez est vraiment le cheval représenté sur le pedigree.

 

Comment mesurer un cheval miniature américain AMHA ?

  • Aucun cheval miniature ne doit dépasser 34 pouces de hauteur. Les poulains sevrés ne doivent pas dépasser 30 pouces. Les yearlings ne doivent pas dépasser 32 pouces. Les deux ans ne doivent pas dépasser 33 pouces. L’âge du cheval est déterminé à partir du 1er janvier précédant son anniversaire (Ces indications sont surtout valables pour les poulains et/ou chevaux présentés en concours).

  • La hauteur du cheval doit être vérifiée sur une surface dure, la surface doit être de niveau, de préférence en béton ou en pavé, dans un lieu public, par un vote officiel et assistée par un membre désigné du concours (spectacle). Aucune personne ayant un cheval participant au concours (spectacle) ne doit faire partie des officiels mesurant les chevaux.

 

Le dispositif de mesure servant à mesurer le premier cheval doit être utilisé pour mesurer tous les chevaux. La toise servant aux mesures doit être droite, rigide, ne doit pas se plier (en métal) et doit être équipée d’un fil à plomb ou d’un niveau à bulle pour s’assurer que la toise est bien perpendiculaire au sol et que le bras de mesure est parallèle à la surface.

 

Assurez-vous que le cheval se tient au carré, jambes avant - parallèle avec l'appareil de mesure, jambes arrière - dans une ligne verticale avec les fesses du cheval.

 

Gardez la toise droite. Mesurer aux derniers crins, pas au garrot.

 

DRAPEAUX ROUGES à surveiller :

 

  • La personne inscrite au dos du certificat du cheval n'est pas celle à qui vous achetez le cheval. Vous ne pouvez pas ignorer les transferts, le vendeur doit d'abord transférer le cheval à lui-même, puis transférer le cheval vers vous. Vous pouvez cependant envoyer les deux transferts en même temps, si les deux sont complètement remplis et payés.

  • La date de poulinage sur le certificat affiche le cheval de plus d'un an. En règle générale, plus une personne attend pour enregistrer le cheval, plus ça se complique.

  • Le nom de l'éleveur sur la demande n'est pas la personne qui vous vend le cheval. En substance, la personne qui vous vend le cheval, n’est officiellement pas le propriétaire du cheval.

 

Si tous ces scénarii vous semblent familiers vous êtes sûrs de rencontrer des problèmes lorsque vous enverrez vos documents. Mais tout n'est pas perdu. Tant que le vendeur est prêt à travailler avec vous, il vous fournira les informations dont vous aurez besoin et vous pourrez encore inscrire ce bébé et bien-sûr garder une merveilleuse relation avec l'AMHA.


Si vous achetez un cheval et que vous avez des questions relatives à son statut actuel avec l'AMHA, n'hésitez pas à nous appeler. Si vous avez le nom ou le numéro d’enregistrement du cheval, nous pourrons vous aider et vérifier les informations.