Les Origines du Cheval Miniature Américain

Le cheval miniature américain est une race de cheval miniature originaire des États-Unis, qui mesure en général entre 78 et 86 cm.

Deux registres existent pour ces chevaux miniatures sur leur territoire natal : l’American Miniature Horse Association (AMHA) et l’American Miniature Horse Registry (AMHR). L'AMHA a été créé en 1978 pour établir une race de chevaux miniatures d'élevage bien distincte. Le cheval ne doit pas dépasser les 86,36 cm. L'AMHR est une section de l'American Shetland Pony Club établie comme registre en 1972. Ils ont deux sections de taille : taille A jusqu'à 34 pouces (86,36 cm) et taille B de 34 à 38 pouces (de 86,36 à 97,52 cm).

 

Le cheval miniature américain doit être la réplique d'un cheval en taille réduite. Une controverse est alimentée sur son statut, ces chevaux sont parfois vendus comme animaux de compagnie par leurs éleveurs alors que la vie à l'intérieur des maisons ou pire, des appartements, ne leur convient absolument pas. Ils se trouvent aux États-Unis et dans toute l'Europe.

 

 

Histoire

Dès 1885, des poneys des îles Shetland, semblables à ceux que l'on trouve aujourd'hui en Europe, ont été importés du Royaume-Uni aux USA afin de travailler dans les mines de charbon, principalement en Ohio et en Virginie occidentale. En 1888, l'ASPC (American Shetland Pony Society) a été fondée afin de maintenir et développer la race aux États-Unis. La mécanisation a mené à rechercher de nouveaux débouchés pour ces poneys. Certains éleveurs ont cherché à affiner le type en croisant leurs poneys shetland avec des poneys Hackney, puis, selon certains, avec d'autres chevaux de selle légers (Thoroughbred, cheval arabe), afin de produire un poney de selle et d'attelage au modèle plus sportif et élégant. Par la suite, certains de ces shetlands américains ont été croisés avec des poneys d'autres races : poney Welsh, poney dartmoor, Falabella, et des poneys Shetland anglais et belges de très petite taille.

 

En 1972, à la demande d'éleveurs de miniatures, une section a été créée, l'AMHR, en vue de maintenir un stud-book de chevaux miniatures et de distinguer ceux-ci de leurs cousins ASPC, aux origines communes en bonne partie, mais plus grands. L'AMHR est resté un registre ouvert pendant deux années, jusqu'au 31 décembre 1973, puis seuls les croisements entre AMHR ou entre AMHR et ASPC ont été autorisés. Dans les années qui suivirent, certains éleveurs importèrent en masse des poneys européens mais ne purent les enregistrer, la procédure de "hardship" (inscription à titre initial) n'étant plus possible. À la fin des années 1970, plusieurs registres ont donc ouvert afin de gérer ce cheptel, dont, entre autres, l'IMHR (International Miniature Horse Registry) en 1977, et l'AMHA en 1978. L'ouverture de ces stud-books a par ailleurs permis aux éleveurs de dissimuler les origines ASPC dont ils ne cherchaient pas à se vanter en raison de la taille de ceux-ci. Ainsi, il est par exemple impossible, lorsque l'on n'a sous les yeux uniquement le pedigree AMHA, de savoir que le père de Gold Melody Boy (considéré comme l'un des chefs de race du cheval miniature américain), mesurait près d'1m10 (Lightning Bug, ASPC).

 

Mais tous ces nouveaux stud-books ont rapidement été absorbés par l'AMHA. On trouve d'ailleurs aujourd'hui dans certains pedigrees les numéros IMHR des ascendants de nos AMHA actuels, ainsi que certains affixes d'élevages de poneys shetland belges et anglais dans des pedigrees de chevaux nés aux USA.

 

Depuis, l'AMHA et l'AMHR se côtoient aux États-Unis, beaucoup de miniatures étant enregistrés à l'un et l'autre des deux stud-books, mais en Europe les chevaux miniatures américains sont en très grande majorité enregistrés à l'AMHA, bien que l'on voie depuis peu l'importation de chevaux AMHR-B et d'ASPC.

Source : article Wikipédia "Le Cheval Miniature Américain"

Quelques grandes lignées