Le Standard du Cheval Miniature Américain

A pour objectif la production du plus petit cheval parfait.

 

IMPRESSION GENERALE : Le cheval miniature américain est un très beau

petit animal, bien équilibré qui, sans avoir de repère de taille, aura les mêmes

proportions en conformation qu’un cheval d’une race de chevaux légers.

Les juments montrent du raffinement et qualités féminines. Les étalons

adultes montrent de l’intrépidité et de la masculinité. L’impression générale

est celle d’un cheval bien proportionné sans tenir compte de la taille, avec

de la symétrie, de la force et de l’agilité et de la vivacité. Le mouvement

est fort, naturel et athlétique. En mouvement, le cheval doit exprimer de

l’athlétisme démontré par de la souplesse au niveau des épaules et un

engagement certain des postérieurs. En concours, le juge placera premier

le plus petit de deux chevaux de caractéristiques équivalentes.

 

TEMPERAMENT : Le tempérament est reflété par sa personnalité. Le Cheval

Miniature Américain est intelligent, curieux, gentil, sensible, coopératif et

facile à dresser.

 

TAILLE : Elle se mesure au dernier crin de la crinière (Art XI, Sec 4). Le cheval adulte n’excède pas 34’’ (86.5 cm). Les chevaux de 2 ans ou moins doivent se conformer à la taille maximale pour son âge telle que présentée dans les règles de jugement de l’AMHA (GR-020 Vérification de la taille et CL-005).

 

COULEUR : Toutes les couleurs sont autorisées : solide, pie, dilué et variation… Toutes les couleurs d’yeux sont autorisées.

 

TETE : la tête est belle, triangulaire de forme et en proportion petite par rapport à la longueur de l’encolure du corps. Le front est large avec de grands yeux. Les yeux sont placés largement et à environ 1/3 de longueur entre les naseaux et la nuque. La distance entre entre le museau et les yeux est en comparaison courte. Le profil peut être droit ou incurvé en dessous des yeux (comme les arabes) arrivant sur des naseaux larges sur un bout du nez petit et raffiné.

 

DENTITION : De profil, le point de jonction des mâchoires supérieure et inférieure est l’incisive centrale. Une petite déviation pas plus qu’une ½ largueur de dent, est acceptée sans pénalité. L’alignement dentaire peut varier de l’âge. Quand les prémolaires et molaires définitives se mettent en place, l’alignement des mâchoires peut varier dans le temps.

 

OREILLES : Les oreilles sont au sommet du crane et portées alertes. Elles sont moyennes en taille, bien dessinées avec le bout revenant ers l’intérieur.

 

ENCOLURE : L’encolure est attachée sur une épaule bien orientée, partant bien au dessus de la pointe de l’épaule et se terminant au garrot, donnant l’impression que l’encolure démarre du sommet du garrot plutôt qu’avant. L’encolure fine donne une impression d’arc fluide formant une belle courbe naturelle de la tête à l’attache du garrot. Sa longueur est dans la proportion du corps et la ligne supérieure est bien au dessus que sa ligne inférieure. L’attache de tête est fine et bien définie, permettant une flexion ample et une respiration normale.

 

EPAULE : Les épaules sont musclées, longues, inclinées et bien orientées (45-50°), permettant un mouvement souple et une tête et encolure alertes pour une locomotion souple.

 

CORPS : Le corps est compact avec un dos court, un rein large, des flancs profonds et des côtes convexes

. La ligne du dessus a une longue croupe bien musclée dans l’alignement qui est gentiment incurvée à son sommet. La queue est bien attachée, ni trop haute, ni trop basse. La ligne du dessous est longue mais pas levrettée. Pour un adulte, le sommet de la croupe ne doit pas être plus haut que le garrot. Le poitrail est de largeur moyenne avec une musculature bien définie.

 

JAMBES : Les jambes paraissent plus longues que l’épaisseur du corps. Les os sont plats avec une impression de substance et de raffinement. Les jambes sont structurellement droites et parallèles quand elles sont vues de face ou de dos. Les sabots pointent directement en face.

Les paturons ont suffisamment de longueur avec une bonne orientation pour assurer des

mouvements légers et élastiques. Les antérieurs ont un avant bras bien musclé, relativement long par rapport au canon. L’orientation des paturons est de 45 à 48° par rapport au sol, et sans changement d’angle entre le pied et le sol.

Les postérieurs doivent montrer une bonne angulation entre les différentes parties avec une bonne flexion des jarrets pour des mouvements athlétiques ; le grasset est placé bien en avant, et bas sur le flanc avec la cuisse et la jambe bien musclées. La jambe est longue par rapport au canon. Les canons postérieurs sont perpendiculaires au sol quand la pointe du jarret et la pointe de la fesse sont en ligne. Les paturons des postérieurs ont un angle de 40 à 50° et sont en prolongation jusqu’au sol sans changement d’angle.

Les pieds sont maintenus courts mais dans la longueur la plus pratique pour ce cheval avec une longueur de pince qui permet une bonne angulation du pied jusqu’au talon dans une taille qui correspond au cheval.

 

MOUVEMENT : Le pas est naturel et avec une liberté naturelle, quatre temps clairement définis et une foulée de longueur proportionnelle à la taille et la longueur des jambes. Le trot est une allure libre et active, en deux temps diagonal où les genoux et les jarrets sont synchronisés en hauteur, en souplesse et extension du mouvement.

Quand le cheval est vu de face au pas et au trot, il reproduit la correction de confirmation de ses allures. La conformation du Cheval Miniature Américain lui permet de trotter activement et librement en main ou en liberté, mais aussi à l’attelage.

 

AJUSTEMENT POUR LES JEUNES : Le corps d’un jeune en longueur et en épaisseur doit se remplir avec l’âge. Un jeune avec une conformation d’adulte n’est pas acceptable.

Source : American Miniature Horse Association, Standard de perfection de la race - (modifié 02.12, applicable 01.13)