Concours inter-races

Vous trouverez sur cette page les concours et disciplines officiels & ouverts aux chevaux miniatures américains.

Qualification Loisirs

Les qualifications loisir sont un label qualité destiné aux équidés adaptés à une pratique de loisir ou de sport amateur. Ce label constitue un repère pour les utilisateurs et acquéreurs qui privilégient plaisir, confort et sécurité.

Un label qualité pour les équidés de loisir

L’objectif des « qualifications loisir » est de mettre en valeur les qualités demandées à un cheval destiné à une pratique de loisir, que ce soit pour la randonnée ou pour le sport amateur. Il s’agit de donner des repères aux utilisateurs et acquéreurs qui souhaitent pratiquer en confiance, avec confort, plaisir et sécurité.

Ces épreuves s’adressent :

  • Aux éleveurs qui souhaitent valoriser leur production, ainsi que le travail d’éducation puis de dressage ;

  • Aux futurs propriétaires qui souhaitent acquérir une monture testée ;

Elles sont ouvertes à tous les équidés de 1 à 18 ans, répartis selon les groupes suivants :

  • Juniors : chevaux de 1 à 2 ans, présentés en main ;

  • Seniors : chevaux de 3 à 18 ans, montés ou attelés ;

  • Anes et mulets : présentés en main et bâtés.

Déroulement des épreuves

Les épreuves comportent :

  • Une série de 12 tests comportementaux, qui se déroule en milieu extérieur. Les douze exercices proposés ont pour but de mesurer l’éducation du cheval (immobilité, donner les pieds, embarquer dans un van) et les réactions du cheval face à des situations courantes en extérieur (surprise visuelle ou auditive, franchissement d’un fossé, contre-haut ou contre-bas, passage d’un portail, d’un gué, parc d’animaux…) ;

  • Un arrêt d’urgence par passage progressif du trot soutenu à l’arrêt, afin de mesurer le contrôle de la vitesse du cheval présenté ;

  • Une présentation aux trois allures, destinée à apprécier la régularité, l’équilibre et l’engagement de l’équidé. Elle permet aussi de juger le comportement « social » des animaux et leur attitude vis-à-vis des autres chevaux ;

  • Une présentation en main pour le jugement du modèle. L’équidé n’est pas jugé en fonction de sa race ou de son esthétique ; les juges observent notamment l’orientation de l’encolure, la qualité de son dos ou encore la justesse de ses aplombs.

Pour connaitre les dates dans votre région et s'inscrire : http://www.equides-excellence.fr

Téléchargez le règlement en cliquant sur le bouton à droite ->

Longues rênes - Travail à pied

La FFE a développé une plusieurs épreuves officielles pour valoriser ces disciplines.

 

Le Travail à Pied se décline au travers du travail à la longe et du travail aux longues rênes.

Il s’agit d’un mode de pratique permettant aux futurs cavaliers de découvrir les activités équestres tout en restant au sol, ou d’aborder le contact avec le cheval d’une manière différente pour les cavaliers initiés.

Il s’agit également d’une méthode de travail permettant de contribuer à la progression des cavaliers et poneys/chevaux. Les longues rênes en particulier sont un instrument de dressage du cheval. Le dresseur se sert de ces rênes pour lui donner des indications sans être sur son dos ni dans un attelage. On peut agir plus facilement sur les postérieurs qu'en longe.

  • Elles permettent d'assouplir le cheval grâce notamment à tout le travail des déplacements latéraux ;

  • Si un surfaix est utilisé, il est possible de laisser le cheval partir en doubles longes. Utile pour les détentes, allongements, passages d'engins comme l'obstacle ;

  • Elles sont un excellent moyen pour préparer le jeune cheval à son débourrage, en carrière comme en promenade ;

  • Elles permettent l'initiation à l'attelage, au ski-roller joëring et au débardage.

Téléchargez le règlement en cliquant sur le bouton à droite ->

Equifeel

Les entiers sont interdits dans cette discipline.

 

Tests ludiques à pied où le cavalier choisit des niveaux de difficulté de contrat pour mettre en valeur sa complicité avec son cheval.

 

Le but de l’Equifeel est de donner au cavalier d’avantage de compréhension du poney ou du cheval, de réflexion et de ressenti dans ses interactions avec lui.

Téléchargez le règlement en cliquant sur le bouton à droite ->

Mountain Trail

A l'origine en indoor pour une pratique hivernale, le Mountain Trail est apparu en 2001 à aux USA.

 

La discipline du Mountain Trail que l'on peut traduire comme parcours d'obstacles de montagne, met en valeur le parfait cheval d'extérieur ; un cheval confiant,  qui se déplace avec une allure naturelle, de manière sûre et sécuritaire pour son cavalier, sur des parcours d'obstacles naturels qui pourraient être rencontrés en extérieur.

 

Elle démontre la qualité de la relation homme/cheval, le véritable "Horsemanship" qui vise à montrer la confiance, le courage et la performance sportive de toutes les races d'équidés et toutes disciplines équestres.

Des règles et la normalisation des dispositifs afin de les rendre sécuritaires pour les cavaliers et les chevaux ont été mise en place.

Chaque parcours de Mountain Trail possède son identité, jouant avec le relief du terrain et la variation des enchaînements de difficultés à franchir. Chaque structure choisis les dispositifs qu'elle souhaite construire et mettre en place, dans une liste de plus de 25 dispositifs de base. Chaque couple cavalier/cheval peut y évoluer, et trouver un vrai plaisir sportif quel que soit son niveau et son équitation.

Le Mountain Trail se pratique à pied ou en selle, en solo ou en duo une personne à pied et une à cheval.

En Mountain Trail, les cavaliers et chevaux novices évolueront au pas entre et sur les dispositifs avec des contrats d'exécution simples. Puis les allures supérieures et manœuvres plus complexe seront introduites au fil de leur progression.

En compétition le cavalier est jugé sur sa qualité relationnelle avec son cheval, la discrétion de ses demandes et utilisation de ses aides, la qualité de chaque  franchissement de dispositif, les trajectoires, etc.

Le cheval est jugé sur sa franchise, sa capacité à faire confiance à son cavalier mais également sa capacité à évaluer par lui même l'obstacle à franchir.

Le cavalier se présente dans la tenue et l'équipement lié à son équitation (Classique, Camargue, Doma vaquera, Western, etc).

Téléchargez le règlement en cliquant sur le bouton à droite ->

Attelage

Cette discipline où une voiture est attelée derrière un ou plusieurs chevaux comporte jusqu’à 3 tests : dressage, marathon et maniabilité.

 

Ces épreuves valident la compétence et l’habileté du meneur et permettent de tester la bonne condition physique, la franchise, la soumission et la souplesse des chevaux.

Une des particularités de cette discipline est le fait que l’on puisse pratiquer l’attelage à plusieurs, en famille ou entre amis. En plus du meneur, un ou plusieurs coéquipiers peuvent être sur la voiture à ses cotés.

L’attelage se pratique en compétition avec 1, 2, 4 chevaux. La catégorie phare est celle des attelages 4 chevaux, que l’on retrouve d’ailleurs aux Jeux Équestres Mondiaux tous les 4 ans.

Les différents tests :

  • Dressage : il s’agit d’un enchainement de figures imposées à exécuter de mémoire. La beauté de l’attelage, la précision des figures et les allures des chevaux sont évaluées par des juges ;

  • Marathon : il s’agit d’un parcours en terrain varié ou les attelages enchainent des difficultés techniques appelées « obstacles ». Ces derniers sont composés de passages étroits et sinueux matérialisés par des poteaux et de passages naturels tels que des gués, buttes et devers. Ce test est très spectaculaire ;

  • Maniabilité : il s’agit d’un test aux points et à allure libre présentant une succession de portes matérialisées par des cônes appelées obstacles, à passer successivement dans l’ordre des numéros. Des balles posées sur les cônes engendrent des pénalités lorsque l’attelage manque de précision et les fait tomber.

 

Différents niveaux de compétitions comportant les tests présentés ci-dessus ou ceux listés ci-dessous permettent à tous de découvrir et progresser en attelage et cela quelque soit l’âge, l’expérience et le niveau technique.

 

  • Tests d’adresse : ils permettent de débuter l’attelage par des situations ludiques. Le meneur devra faire preuve de précision pour franchir et réussir les différents contrats. Le coéquipier ramasse des anneaux avec une épée, dépose des ballons dans des fûts ;

  • Dressage combiné : combine un parcours de maniabilité avec des figures imposées de dressage qui sont évaluées par des juges ;

  • Maniabilité combinée : ce test combine un parcours de maniabilité avec des obstacles de marathon. 

Téléchargez le règlement en cliquant sur le bouton à droite ->